Risotto au parmesan

Publié le par tentativesettentations.over-blog.com

Tentation et tentative : le risotto italien

P1030118.JPG

Tentation car j'avais toujours voulu en gouter au restaurant et faute d'en trouver, j'en ai réalisé un moi même

Tentative car j'ai souvent entendu que c'etait HYPER compliqué à réaliser.

 

Il ne m'en fallait pas plus pour en faire MON défi.

J'adore ce plat, j'en fais très régulièrement, même pour mon plaisir personnel.

Avant de me lancer dans cette aventure italienne, je n'en menais pas large devant ma casserole. A ma première tentative, une décharge d'adrénaline est montée en moi en remuant le riz, par désespoir de le voir rester ferme. Au bout de 25 minutes de tournage intensif de cuillère en bois, mon riz est enfin devenu moelleux et crémeux. Un véritable tour de magie je vous dis...

Est ensuite venue  la dégustation par mon gouteur préféré. Un timide "DELICIEUX" a surgi de ses lèvres  encore emoustillées par ce délice.

Puis cette réussite s'est confirmée lorsque j'en ai concocté un pour mon père et ma famille proche. Quand j'ai vu mon père se régaler, j'ai su que ca deviendrait MON plat, celui que je devais réussir à chaque tentative.

Depuis, je m'entraine et j'ai découvert tout un tas d'astuces pour réaliser le meilleur risotto. Parce que le risotto, c'est comme le tiramisu ou les macarons, personne ne donne ses secrets et les recettes sur Internet ou dans les livres sont copiées à l'identique.

Je vais donc tenter de vous indiquer ma recette en  mentionnant précisément les différentes étapes.

 

P1030120-copie-1.JPG

Pour tenter et succomber à la tentation d'un risotto pour 4 personnes:

 

-250g de riz Arborio (la marque Carrefour est très bien)

-50 cl de bouillon de volaille (2 cubes de bouillon dilués dans 50 cl d'eau chaude)

-3 CS de vin blanc (facultatif)

-1 oignon

-2 CS d'huile d'olive

-25g de beurre

-1 sachet de parmesan rapé (ou 100g de parmesan frais rapé)

-150g de mascarpone (facultatif, si vous le souhaitez crémeux)

 

1-Dans une casserole assez large, emincer l'oignon et le faire dorer dans l'huile d'olive. Pendant ce temps, faire chauffer le bouillon au micro-ondes ou dans une autre casserole.

2-Ajouter le riz et remuer jusqu'à ce qu'il s'enrobe de l'huile d'olive (on dit qu'il devient nacré)

3-Ajouter le vin blanc

4-Une fois le vin blanc evaporé, verser une louche de bouillon (bien chaud c'est important). Remuer le riz continuellement jusqu'à ce que le bouillon soit absorbé par le riz (vous verrez  que le riz a besoin d'eau). Une fois que le bouillon est absorbé, verser à nouveau une louche de bouillon (toujours chaud) et continuer ainsi jusqu'à ce que le riz soit moelleux. Il fait absolument mélanger tout au long de la recette, c'est ce qui fera cuire votre riz uniformément. Cette opération prend entre 17 et 25 minutes.

5-Pour savoir si votre riz est cuit, il faut tout simplement le gouter, certains l'aimeront très fondants, d'autres un peu plus ferme. C'est à chacun d'apprécier le temps de cuisson en fonction de ses gouts. Pour prolonger la cuisson, il suffit de reverser une louche de bouillon et de remuer jusqu'à ce qu'il s'évapore. Si comme moi vous l'aimez crémeux, il suffit de le retirer du feu alors qu'il reste encore un peu de bouillon.

6-Une fois le riz cuit à votre convenance, retirer la casserole du feu et verser le beurre, le parmesan et le mascarpone (facultatif). Remuer bien et couvrir jusq'au moment de servir. Le risotto se déguste immédiatement après cuisson.

Si vous avez des restes le lendemain, vous pouvez le remettre sur le feu quelques minutes en le délayant avec de la crème liquide.

 

P1030121_picnik-copie-1.jpg

 

J'ai tenté et j'ai succombé à la tentation et ....

 

L'intérêt du risotto c'est qu'il n'est jamais pareil d'une cuisinière à une autre, d'une casserole à une autre, d'un feu à un autre. A chaque fois que je l'ai tenté, il avait un gout et une texture différente, c'est ce qui m'a permis d'en connaitre les secrets et d'adapter la recette aux gouts de mes invités.

Alors il faut être honnete, je ne l'ai pas toujours réussi, mais même raté, le risotto se mange avec délectation et plaisir, car le gout du fromage l'emporte sur la texture du riz. Moi j'aime le risotto quand il fond dans ma bouche comme une crème, d'autres le préfèrent encore ferme sous la dent.

Aujourd'hui je sais ce qu'il faut faire pour obtenir un risotto plus ou moins crémeux.

Cette recette est pour l'instant ma découverte culinaire et je pense qu'elle le restera longtemps...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article